vendredi 1 janvier 2010

Très bonne année 2010 !

2009 ne sera pas oubliée de sitôt par l'industrie horlogère. La crise a durement touché le secteur entraînant la disparition de marques, de sociétés de sous-traitance, des restructurations, des licenciements. Mais 2009 fut également très riche en nouveautés, la crise servant de catalyseur. En effet, tout le monde le sait bien, c'est l'innovation et l'audace combinés à l'intérêt horloger qui permettent aux marques les plus habiles de sortir de la tempête saines et sauves en se distinguant de la concurrence.


Car les aspirations des clients sont claires: l'amateur recherche un produit qui apporte quelque chose de nouveau dans le paysage horloger pourtant archi-saturé et souhaite une réalité des prix, c'est-à-dire une meilleure adéquation entre l'étiquette et le contenu de la montre.

S'il fallait résumer les années 2000, nous pourrions dire que ce furent les années de l'excès. Jamais nous n'avions vu une telle audace en terme de design, jamais nous n'avions vu de tels matériaux, jamais nous n'avions vu de telles complications. Tout cela entraînant pour l'amateur une perte de repères.

La grille des prix était auparavant simple à analyser: en fonction des complications et des matériaux précieux, les prix se comprenaient. En 2010, un chronographe suisse est vendu à moins de 300 euros et une montre à 3 aiguilles peut atteindre les 100.000 euros. Et pourquoi un boîtier en carbone serait-il plus onéreux qu'un boîtier en or?

Mais en même temps jamais l'offre horlogère n'a été aussi vaste, de la petite montre en acier au jumbo platine de près de 50mm de diamètre.

2010 semble s'orienter vers plus de raison, plus de modestie dans les approches comme le prouve le retour des montres ultra-plates. Mais la diversité et l'indispensable audace demeureront et les premières nouveautés de l'année, présentées lors du très prochain SIHH s'annoncent déjà prometteuses.

Dans ce contexte, je continuerai à vous présenter mes coups de coeur, les montres qui m'ont séduit ou surpris car telle est la ligne de conduite que je me suis fixé: de ne parler que des montres qui sortent du lot et uniquement après les avoir vues, manipulées et photographiées.

2010 sera donc une année dense en événements et nous l'espérons tous, une année de reprise qui permettra à tous ceux qui ont souffert de la crise de pouvoir rebondir.

Je vous adresse tous mes meilleurs de santé, de prospérité et de réussite pour cette nouvelle année.

Fr.Xavier

2 commentaires:

J'aime les Montres a dit…

Excellent Edito. Félicitation pour votre blog. Vos revues sont passionnantes et vos photos remarquables.Je vous souhaite une excellente année 2010.

Bonne Continuation,

Cordialement,

Jonathan

François-Xavier Overstake a dit…

Merci beaucoup Jonathan et je vous souhaite également une très bonne année !

Fr.Xavier