Grönefeld: La GTM-06

Les Frères Grönefeld ont participé à leur premier Salon Belles Montres en 2009, l'occasion de faire le point avec eux sur leurs projets.

Après le WOSTEP, Bart et Tim Grönefeld ont travaillé chez Renaud & Papi ce qui leur a permis d'acquérir une grande expérience dans le domaine des complications.

De retour en Hollande où ils dirigent un atelier de restauration, ils ont décidé de créer leur propre collection de montres.

La première montre de cette collection est la GTM-06 et, comme pour tout horloger indépendant, l'ambition lors de sa création était qu'elle devait apporter quelque chose de nouveau.

Ici, l'idée est de donner un design très masculin, très viril à des complications (Tourbillon & Répétitions Minutes) se retrouvant souvent dans des contextes très habillés.


C'est la raison pour laquelle le boîtier, les cornes ont été dessinées dans ce but. Mais ce n'est pas le seul.

Un des matériaux utilisés (le Platine pour 10 montre, l'autre étant l'Or Rose pour 10 autres montres) n'est pas réputé pour ses propriétés acoustiques. Pour compenser cette faiblesse, le design du boîtier et des cornes a été pensé pour améliorer la qualité et la force du son. Vous noterez un joli détail: le verrou de la répétition glisse sous les cornes situées à gauche du boîtier.

Le tourbillon est situé côté cadran. Les frères Grönefeld ont travaillé le calibre, ouvert la platine pour que les marteaux soient visibles côté cadran également.

Le calibre a été construit à partir d'une ébauche Christophe Claret, c'est un des rares cas où Claret ne fournit pas un calibre fini.

Bien entendu, la gravure côté ponts est personnalisable.




Clairement, la montre n'est pas faite pour les petits poignets du fait de la taille des cornes. La montre est de plus lourde mais ce n'est pas désagréable. Mon seul souci finalement est la lisibilité assez mauvaise de l'aiguille des minutes.



Dans un contexte bruyant peu favorable à ce genre d'expérience, j'ai pu cependant apprécier la qualité du son émanant de la montre: clair et relativement puissant.

Malgré des détails perfectibles, cette montre constitue donc un bon départ pour les frères Grönefeld.

A noter qu'ils ouvrent leur boutique dans leur ville, Oldenzaal, où seront également à la vente des montres Speake-Marin ou Sarpaneva.

Un grand merci à Bart et à Tim pour leur disponibilité!

Commentaires