Alain Silberstein: iKrono

Depuis plus de 20 ans, Alain Silberstein conçoit des montres aux designs originaux, ludiques et colorés et dont un des atouts est d'être reconnaissable au premier coup d'oeil.

L'iKrono, présenté en 2009, s'inscrit évidemment dans la même démarche.

Ce chronographe se caractérise par des détails esthétiques inhabituels:
  • le contraste entre la plaque carrée et le boîtier rond en titane de 47mm de diamètre
  • la présence d'une aiguille Vernier graduée ici au 1/8ième de seconde (pas ce qu'il y a de plus pratique) mais cela contribue à l'originalité du cadran
  • l'indicateur du jour de la semaine par des smileys dont les expressions vont de la tristesse (lundi) à la joie (dimanche)
  • les différents niveaux entre le cadran, l'échelle du chronographe et l'échelle tachymètrique
  • l'épaisseur importante de la montre: 20mm
  • les poussoirs et couronne situés à gauche du boîtier

La finition des éléments est irréprochable, boîtier, poussoirs, cadran, aiguilles, tout a été exécuté sans défaut.


Le côté ludique de l'iKrono est accentué par le système d'attache du bracelet: une fois ce dernier retiré, la montre peut se transformer en pendulette de bureau.

Côté calibre, pas de surprise pour le propriétaire de la montre: la référence du calibre est indiquée sur le fond du boîtier (Valjoux 7750). Saluons cette volonté de transparence, au moins ici, le calibre n'a pas été rebaptisé pour donner l'impression d'être in-house! Vous noterez la décoration insolite de la masse oscillante:

L'iKrono n'est pas fait pour les petits poignets compte tenu de la taille de la plaque carrée. Une fois le bracelet assoupli, la montre se positionne cependant bien. Ce n'est pas tant sa taille qui surprend au premier abord mais son épaisseur. Une fois cette surprise visuelle passée, l'iKrono a tous les atouts pour séduire les collectionneurs à la recherche d'une montre chronographe sortant des sentiers battus.

L'iKrono est décliné en 6 versions qui varient selon le boîtier (titane ou titane PVD noir) et selon la couleur de l'échelle tachymétrique (noir, jaune ou bleu).


Un grand merci à Alain Silberstein pour le temps qu'il m'a consacré lors du Salon Belles Montres 2009.

Commentaires