dimanche 1 novembre 2009

Lange & Söhne: Zeitwerk Or Gris

La Lange Zeitwerk, par son design et sa complication (affichage digital des minutes et des heures par chiffres sautants) occupe une place à part dans la collection de la Manufacture saxonne. Le cadran et le pont du temps (qui relie les indications de l'affichage de l'heure entre elles) de la version Platine sont en argent rhodié (argent massif pour le cadran, argent allemand pour le pont) si bien qu'il n'existe que très peu de contraste entre les 2.

Le cadran de la Zeiwerk en Or Gris est différent car l'argent massif est noirci. De fait, le pont du temps ("Time Bridge") ressort ce qui donne beaucoup de caractère à cette version et accentue son originalité.



Côté mouvement, aucun changement entre les différents modèles: nous retrouvons ainsi le calibre L043.1 avec son échappement à force constante. La réserve de marche reste de donc de 36 heures ce qui peut sembler peu. Cependant, l'énergie nécessaire au fonctionnement de l'affichage de l'heure (animation sautante des deux disques des minutes et de l'anneau des heures) est considérable, surtout lors du changement d'heure.

Tout comme la Zeitwerk Platine, la Zeitwerk Or Gris est lourde. Car il faut bien considérer qu'une grande partie du poids des montres Lange provient du propre poids du calibre. L'écart de sensation de poids entre les deux versions n'est donc pas si manifeste que cela même si, évidemment, la Zeiwerk Platine, reste la plus lourde. Malgré cela, elle se positionne bien sur le poignet et se porte avec confort. Mais elle ne s'oublie pas une fois au poignet! Les amateurs de montres légères devront passer leur chemin.

Il est tout à fait logique que Lange ait mis plus en avant cette Zeitwerk Or Gris que les autres Zeitwerk: c'est cette version qui se trouve en couverture du catalogue 2009/2010, cette version qui symbolise au mieux cette montre.

En effet, plus originale, mettant en relief le pont du temps, suscitant plus de commentaires tranchés à son égard (positifs ou négatifs), elle est de fait, la plus passionnante des quatre Zeitwerk et à ce titre, la plus désirable.

Aucun commentaire: