Sarpaneva: K3 Harvest Moon

Grâce à Philippe Mariez, j'ai eu l'occasion de voir la Sarpaneva K3 Harvest Moon qui est une série limitée de 20 montres.


Il s'agit de ma K3 préférée pour 2 principales raisons:
  • le boîtier en acier a été revu et son diamètre réduit par rapport à celui des autres K3, Black Moon comprise: 42mm contre 44mm. La montre semble donc moins excessive (même si l'excès fait partie du charme de la K3) et plus équilibrée. Son épaisseur est de 10,2mm donnant un côté élancé à l'ensemble.
  • le contraste entre la lune en or rose et le reste de la montre (le boîtier et le cadran ont été traités en DLC noir) est saisissant. Notre regard est totalement capté par la beauté énigmatique de la lune et il est bien difficile de ne pas être hypnotisé. Lorsque nous retournons la montre, le rotor fait le même effet.
Côté calibre, nous retrouvons le Soprod A10 modifié par Stepan Sarpaneva qui a une réserve de marche de 42 heures et une fréquence de 4hz.


Nous retrouvons les détails esthétiques propres à Stepan qui donnent tout le caractère à sa collection actuelle: la forme du boîtier et de la couronne, cette grille sur le cadran qui accentue le côté mystèrieux de la montre. La K3 délivre tout son charme une fois mise au poignet et le propriétaire de la montre a très vite l'impression de posséder un objet à la dimension quasi mystique, inspiré par les vieilles légendes nordiques.


L'écrin n'est pas en reste et sa simplicité n'exclut pas le souci de cohéence avec la montre comme le prouve cette décoration qui y est apposée:

Une montre Sarpaneva envoûte... cette K3 Harvest Moon ne déroge pas à la règle. On n'achète pas une Sarpaneva pour posséder un calibre hors du commun mais pour rentrer dans une atmosphère, dans un univers particulier. La qualité des finitions et le soin dans les détails contribuent fortement à la réussite de cet objectif. Un grand merci à Philippe Mariez pour le temps qu'il a passé avec moi.

Commentaires