Patek Philippe: 5100R

La 5100R fut créée par Patek Philippe pour célébrer le passage à l'an 2000 et présentée dans le cadre d'une série limitée de 750 montres en or rose.

Je considère la 5100R comme une des plus belles montres de forme. En effet, derrière l'apparence de la simplicité, se cache une montre parfaitement aboutie et bien plus complexe qu'il n'y paraît.

Ce qui surprend en premier est le boîtier (d'une taille de 34 x 46mm). Faussement rectangulaire, il est plus proche du losange. Cette forme originale, inspirée par des modèles antérieurs de la marque, donne un cachet fou à la montre.


Le cadran gris ardoise se marie parfaitement avec le boîtier et est dessiné avec harmonie. L'indicateur de réserve de marche, situé à 12 heures, souligne la prouesse technique du calibre 28-20: cette réserve est de 10 jours alors que les dimensions du calibre (28 x 20mm) restent contenues. Une telle réserve est obtenue grâce à un double barillet en série.

Il faut compter plus d'une centaine de tours de la couronne pour remonter complètement la montre mais ce remontage est extrêmement doux.

Esthétiquement, vous noterez la très belle découpe des ponts:

Porter une telle montre procure un immense plaisir. Sa grande classe, son élégance, l'originalité du boîtier, la couleur du cadran font de la Patek 5100R la montre habillée par excellence.


L'immense regret est que cette montre ne soit plus au catalogue si ce n'est dans sa version Tourbillon. Malgré leurs qualités, les différentes versions de la Patek Gondolo 5124 sont loin de dégager le même charme...

Commentaires