dimanche 21 juin 2009

Piaget: Polo Tourbillon Relatif Paris

La Polo Tourbillon Relatif Paris est la parfaite démonstration du talent et du potentiel de la manufacture Piaget. Impressionnante techniquement et extrêmement aboutie artistiquement, cette Polo est une montre rare car n'existant qu'en 3 exemplaires. Elle n'est d'ailleurs numérotée que jusqu'à deux compte tenu de l'existence du numéro zéro.


Cette Polo reprend évidemment le calibre à tourbillon volant 608P. Ce calibre est une véritable prouesse, la cage du tourbillon aux 3 ponts en titane faisant office de contrepoids de l'aiguille des minutes. Surtout, cette cage semble visuellement totalement indépendante du mouvement et effectue une rotation sur elle-même en une minute en sus de la révolution autour du cadran en une heure. Le calibre a une fréquence de 3hz et une réserve de marche de 70 heures.

Si l'aiguille des minutes est "traditionnelle", il n'y a en revanche pas d'aiguille des heures, l'heure étant indiquée par une flèche présente sur le disque central.


L'impact visuel est bien entendu renforcé par l'épaisseur du boîtier donnant une impression de volume.

Cette montre, comme son nom l'indique, est un hommage à Paris. Et nombreux sont les éléments qui y font référence.

Le cadran pour commencer. Le centre de la montre est un véritable Arc de Triomphe en plein milieu de la Place de l'Etoile. Y convergent 12 avenues dont la plus célèbre d'entre elles: les Champs-Elysées.

Et le boîtier en or gris ensuite. Il comporte des éléments en émail noir à l'instar du cadran. Comme tous les boîtiers de la gamme Polo, sa forme est originale et toute en nuance. On apprécie notamment la forme du verre qui prolonge l'arrondi du boîtier donnant un côté élancé au dessin.

Mais le spectacle se situe sur les carrures: des représentations des monuments parisiens, parmi les plus symboliques, sont en effet gravées de façon magistrale.

Regardez comment la couronne est intégrée dans la gravure et admirez la finesse des motifs:


Côté opposé:



On pourrait passer des heures à scruter chaque détail mais il ne faut pas oublier que cette montre a la vocation d'être portée. Sa taille est conséquente (45mm de diamètre) mais le boîtier Polo épouse bien la forme du poignet. De plus l'épaisseur de la lunette et ici, le cadran noir, réduit le diamètre perçu de la montre.

La Polo Tourbillon Relatif est fascinante à porter. Car le regard est immédiatement captivé par la course folle du tourbillon et par sa double-rotation. La lecture de l'heure nécessite cependant un peu d'habitude. L'oeil étant attiré par le tourbillon, on oublie qu'il constitue le contre poids et pas l'extrémité de l'aiguille des minutes. Le disque des heures n'est pas non plus évident du fait de la forme de la flèche. Mais une fois accoutumé, plus de souci.

On prend vite le réflexe de tourner le poignet pour admirer les décorations:

Cette Piaget est donc une réussite. Elle constitue une parfaite synthèse entre les dimensions techniques et artistiques. La couleur noire dominante donne beaucoup de classe à la montre et réduit la perception de sa taille. Issue de la collection Limelight, la Polo Tourbillon Relatif existe également avec d'autres thèmes comme celui de la ville de New-York (3 pièces), de Pékin (commande spéciale d'un client, pièce unique) et de Venise (en hommage à la rénovation de la Tour de l'Horloge, pièce unique). Mais les clients les plus fortunés pourront totalement personnaliser la montre en choisissant les couleurs des émaux et les motifs des gravures.

Je souhaite remercier chaleureusement l'équipe de la boutique Piaget de la place Vendôme pour son accueil.

samedi 20 juin 2009

Gérald Genta: Octo Mosaic

L'Octo Mosaic fut présentée par Gérald Genta en 2007 dans le cadre d'une série limitée de 100 pièces. Cette montre constitue un exercice de style extrêmement difficile car elle a été conçue autour d'une thématique religieuse. En effet, toute son identité a été façonnée afin de s'adresser à une clientèle musulmane. Malgré ses qualités, elle ne remplit pas totalement son objectif et nous allons voir pourquoi.

L'Octo Mosaic est une montre Quantième Perpetuel comportant un second fuseau horaire. Elle est vendue dans un coffret comprenant le winder mais également une boussole en titane permettant de trouver la direction de La Mecque et son guide de lecture.

La montre avec la boussole et son guide de lecture:


La boussole en titane:

La manipulation du guide de lecture:


Les différentes indications de la montre (les heures sur la lunette, le deuxième fuseau à 12 heures, le quantième et le cycle des années bissextiles à 6 heures, les jours à 9 heures et les mois à 3 heures) sont inscrites en arabe littéraire et se fondent dans une rosace en or blanc guillochée inspirée par les moucharabiehs.

Comme de coutume avec Gérald Genta, la finition du cadran est irréprochable et ce d'autant plus que les codes esthétiques, hommages aux arts décoratifs du Moyen-Orient étaient loin d'être évidents à retranscrire.

La montre, d'une étanchéité de 100 mètres, est massive, le boîtier en or gris étant d'un diamètre de 44,5mm. Ce caractère imposant est accentué par l'entre-cornes de 31mm. L'épaisseur (12,45mm) est en revanche raisonnable, tout du moins en cohérence avec le diamètre du boîtier. La couronne perlée est ornée d'un cabochon.

Côté mouvement, nous retrouvons un calibre analogue à celui utilisé dans l'Arena PC GMT (portant ici la référence GG 1001) et toujours décoré par un perlage à motif concentrique. D'une fréquence de 4hz, sa réserve de marche est de 45 heures. Même s'il est fini avec beaucoup de soin, je regrette cependant l'absence de contraste entre la masse oscillante et la platine.

Le boîtier Octo, malgré son gabarit, est réputé pour son confort. L'Octo Mosaic ne déroge pas à la règle et une fois bien positionnée sur le poignet, elle se porte sans souci meme si bien entendu, elle ne s'adresse pas aux amateurs de montres au diamètre contenu. L'épaisseur de la lunette et la décoration du cadran rendent la montre visuellement plus petite qu'elle n'est. Son poids est en revanche très conséquent.


Selon l'inclinaison de la lumière, le cadran prend des reflets différents et se transforme sous notre regard. C'est ainsi que toute la qualité de la finition s'apprécie.

Finition aboutie, esthétique faisant référence au Moyen-Orient, set complet, cette Octo Mosaic a donc des atouts pour séduire sa cible de clientèle. Malheureusement, ce n'est pas le cas et ce pour plusieurs raisons.

La première raison est liée au matériau du boîtier. Bizarrement, le choix s'est porté sur l'or gris. Malgré sa couleur neutre, l'or gris reste de l'or ce qui pose le problème du port de cette montre pour un musulman. Paradoxalement, la boussole est elle en titane. Ce matériau aurait donc pu être tout à fait utilisé pour la montre.

La deuxième raison est due au calendrier utilisé. La montre étant un QP "classique", le calendrier est un calendrier grégorien. Cela ne pose guère de souci certes pour les musulmans vivant dans les pays utilisant ce calendrier mais comme l'inspiration religieuse de cette montre est assumée, l'utilisation d'un calendrier musulman aurait été préférable. Evidemment, auquel cas, se poserait alors la nécessité de développer totalement un calibre spécifique qui aurait été unique en son genre car fondé sur les lunaisons.

La troisième raison est donc l'absence de l'affichage des phases de lune, élément indispensable pour les musulmans. Or l'autre QP de la gamme Octo, le 48-Month MP comporte cet affichage! Dommage finalement que l'Octo Mosaic n'ait pas été pas une déclinaison du 48-Month MP qui se serait prêté peut-être plus à l'exercice.

Au final, la montre laisse un goût d'inachevé ou plutôt souffre d'un projet trop ambitieux. Il aurait peut-être mieux valu en rester à l'inspiration esthétique moyen-orientale sans afficher une volonté de donner un caractère religieux à l'objet. Mais peut-on reprocher à une marque comme Genta d'avoir osé alors que c'est l'audace qui la caractérise depuis tant d'années?

samedi 13 juin 2009

Audemars Piguet: Chronographe Automatique Jules Audemars

Le chrononographe automatique Jules Audemars fut présenté par Audemars Piguet lors du SIHH 2009. Il existe en deux versions: or rose, cadran laqué blanc et or gris, cadran laqué blanc cassé.

Sa particularité est d'être équipé du tout nouveau calibre AP 3124/3841 qui est en fait une déclinaison du calibre de manufacture AP 3120.

A une période où les marques rivalisent en audace esthétique, Audemars Piguet, à travers cette montre, a plutôt choisi une voie différente en proposant un design très classique faisant référence aux chronographes vintage. Cependant, ses dimensions plutôt généreuses (41mm de diamètre) et l'architecture du calibre donnent à la montre un caractère résolument actuel.


Le cadran laqué, s'il n'est pas original n'en est pas moins réussi: l'échelle tachymètrique, l'emplacement des registres (légèrement creusés dans le cadran), la police des chiffres et les aiguilles feuilles noires contribuent à son caractère harmonieux.


Le boîtier, d'un diamètre de 41mm et d'une épaisseur de 13mm, reprend la forme des boîtiers Jules Audemars. Il en va de même pour les poussoirs qui font référence au chronographe antérieur (référence 25859).

Le clou du spectacle reste le calibre. Sa base AP 3120 se reconnaît sans difficulté car nous retrouvons son architecture et notamment son pont traversant. Sa décoration est sobre et élégante et sa finition sans reproche, dans les standards de la marque.


Comportant plus de 400 pièces, d'une fréquence de 3hz, le calibre AP 3124/3841 a une réserve de marche de 60 heures.

L'équilibre général de la montre prend toute sa dimension lorsqu'elle est au poignet et elle se porte avec confort et plaisir.



Cette montre est donc une très belle réussite de la part d'Audemars Piguet qui démontre à travers ce chronographe qu'elle sait faire autre chose qu'une xième déclinaison de la Royal Oak ou de la Royal Oak Offshore. Mon seul regret finalement est que pour le prix (conséquent) de ce modèle, Audemars Piguet aurait pu proposer un cadran en email qui aurait été dans ce contexte du plus bel effet.

samedi 6 juin 2009

Seiko: Credor Spring Drive Sonnerie

Présentée à la Foire de Bâle 2006, la Credor Spring Drive Sonnerie est la démonstration de tout le savoir-faire de Seiko, faisant cohabiter avec bonheur innovation (calibre Spring-Drive) et hommage à la culture japonaise.


La montre fut conçue par 8 maîtres-horlogers réunis autour de Kneji Shiohara au sein du Micro Artist Studio dont l'objectif est de développer les pièces de très haut de gamme de Seiko.

Entre 3 et 5 Spring Drive Sonnerie sont produites par an, ce fut donc un grand privilège pour moi d'avoir la chance de voir et d'entendre cette montre si rare et si particulière.

Nous ne pouvons pas la comparer avec une montre "Sonnerie" suisse et ce pour plusieurs raisons.

La première raison est esthétique. Le barillet du mécanisme de sonnerie est ainsi recouvert par un motif représentant une fleur Kikyo qui symbolise l'écoulement du temps. Ce symbole est bien tendu renforcé par le mouvement continu de la trotteuse due à la technologie Spring Drive.

La finition du cadran est remarquable. Son aspect semi-squeletté permet d'apprécier le soin porté aux moindres détails. Les indications sont écrites en français, un bel hommage à la langue traditionnelle de l'horlogerie au moment où les Suisses utilisent plutôt l'anglais. Les informations sont harmonieusement réparties sur le cadran: l'indicateur de réserve de marche à gauche, celui de la sonnerie à droite et le menu de la sonnerie en bas. Lorsque la sonnerie retentit, le marteau est visible à gauche du barillet, au-dessus de l'indicateur de réserve de marche. Le boîtier en or rose (d'un diamètre de 43mm et d'une épaisseur de 16mm) est également magnifique. La couronne se manipule sans difficulté tout comme que le poussoir à 8 heures dont le but est d'activer la répétition des heures.

La deuxième raison est liée aux fonctions de la sonnerie. Ici, nous ne sommes pas en présence d'une petite ou grande sonnerie avec possibilité d'activer une répétition minutes. Grâce à la couronne, le propriétaire de la montre peut choisir le mode de sonnerie. 3 choix sont possibles:
  • le mode silence
  • le mode sonnerie: la montre sonne le nombre d'heures au passage à chaque nouvelle heure.
  • le mode original: la montre sonne trois fois au passage toutes les 3 heures.
De plus, grâce au poussoir situé à 8 heures, la répétition des heures peut être lancée à la demande. Ainsi, s'il est 6h15, l'activation du poussoir fera sonner la montre 6 fois.

La troisième raison est due à la nature du son. Le son produit par cette montre est unique dans l'industrie horlogère. Lorsque le marteau frappe le gong, un son d'une rare pureté est émis et résonne comme celui d'une cloche japonaise. Pour mieux comprendre la spécificité de ce son, vous pouvez visiter le site dédié à la Spring Drive Sonnerie qui vous permet de l'entendre.

La diffusion du son est permise par des ouvertures sous la couronne et sous le poussoir:


Le fond du boîtier est plein (avec ici le sticker de protection):


A noter que Micro Artist Studio a beaucoup travaillé sur la réduction des sons parasites pouvant provenir du calibre.

La quatrième raison est technique. Seiko a fait le choix de la technologie Spring Drive pour cette montre. Le calibre 7R06 à remontage manuel a pour base un mouvement Spring Drive d'une réserve de marche de 48 heures sur lequel le mécanisme de sonnerie a été rajouté avec un barillet qui lui est propre (lui donnant une réserve de marche spécifique de 40 heures). Le calibre comporte 617 composants. Toutes les réglages s'opèrent par la couronne. Grâce à la technologie Spring Drive, les critères de précision sont extrêmement exigeants avec un écart de marche annoncé autour de 15 secondes sur un mois.

Toutes ces raisons contribuent à donner un caractère unique à cette Credor. Elle est tout à fait portable au quotidien grâce à la fiabilité du Spring Drive, le point de vigilance étant cependant l'absence d'étanchéité. Au poignet, c'est un vrai régal: la fluidité de la trotteuse, la finition du cadran, le confort du boîtier procurent beaucoup de plaisir malgré la taille de la montre.


La Credor Grande Sonnerie m'a donc fortement séduit par son subtil mélange entre tradition et innovation. Elle prouve que Seiko, sur ses pièces haut de gamme est une manufacture de très grande valeur qui en plus veille à ne pas proposer des "clones" des montres européennes mais bel et bien des montres faisant référence à la culture japonaise pour le plus grand plaisir des amateurs recherchant de nouveaux horizons horlogers.

Je souhaite remercier l'équipe du Seiko Center à Paris pour le formidable accueil et pour m'avoir donné l'opportunité de voir cette montre rare. Bonne nouvelle pour ceux qui habitent dans le Nord: certains modèles Grand Seiko sont maintenant également visibles à Lille à la Bijouterie Verhelle.

lundi 1 juin 2009

Gérald Genta: Fantasy Retro (1996)

La Fantasy Retro est une des montres emblématiques de la marque Gérald Genta. Sa réussite réside dans la cohérence qui règne entre l'affichage original voire ludique de l'heure (heures sautantes et minutes rétrogrades) et la présence de Mickey sur le cadran.

Le modèle que je vous présente est sorti en 1996. Si la montre est très simple dans sa présentation, le souci des détails n'a cependant pas été oublié: le cadran nacré est ainsi très joliment guilloché.

Le boîtier, en acier, a un diamètre de 36mm. Nous y retrouvons les traits caractéristiques de la marque avec la carrure cannelée et la couronne particulière. Le fond du boîtier est plein.

La montre utilise le calibre GG 7503 basé sur l'ETA 2892 sur lequel le système d'heures sautantes et de minutes rétrogrades a été rajouté. De ce fait la réserve de marche est de 42 heures et la fréquence de 4hz.

Grâce à sa taille contenue et à son léger poids, la montre est très confortable à porter. La taille ne pose aucun problème, bien au contraire, une montre plus imposante avec un tel cadran aurait été peut-être plus difficile à assumer.



Le bracelet d'origine, de couleur rouge, accentue son côté fun. Il faut donc la glisser à son poignet en des circonstances bien précises mais ne boudons pas notre plaisir, la sensation que procure cette montre lorsque l'heure saute est très agréable. Et puis, n'est-ce une façon de réveiller l'enfant qui sommeille en nous? Malheureusement, cette montre, tout comme toutes les différentes déclinaisons de la collection Fantasy, fabriquées en très petite série, est quasiment introuvable. Dommage pour les collectionneurs recherchant une montre décalée.