Gérald Genta: Octo Retro Fantasy

La collection Fantasy est peut-être la plus célèbre chez Gérald Genta. En effet, ces montres dont les cadrans comportent des personnages de Walt Disney sont très recherchées par les collectionneurs, leur production limitée les rendant difficilement disponibles.

Tendance initiée par l'Octo Ultimate Fantasy Tourbillon, le boîtier Octo est maintenant utilisé pour cette collection. C'est dans ce contexte que l'Octo Retro Fantasy fut présentée lors de la Foire de Bâle 2009.

Il s'agit ici d'une Retro simple car la montre n'a pas d'indicateur du quantième contrairement à la Biretro. Le cadran laqué, à la finition irréprochable, est décoré par un Mickey chef d'orchestre et par une clé de sol. Malheureusement, contrairement aux Fantasy utilisant les boîtiers Arena, Mickey n'est pas utilisé pour l'affichage de l'heure. C'est fort dommage, c'est une partie du charme de ces montres qui s'envole.

L'Octo Retro Fantasy se veut cependant plus luxueuse, plus habillée. Son boîtier en or d'un diamètre de 39,5mm est magnifique. La couronne est ornée d'un cabochon en onyx.

Mais c'est finalement côté calibre que Mickey s'anime! Nous retrouvons bien évidemment le calibre traditionnel équipant les Octo basé sur le GP3100. Et ici, comme pour l'Ultimate Fantasy Tourbillon, il est affublé d'un rotor avec la tête de la plus célèbre des souris.

Au poignet, la montre est très agréable à porter, son diamètre se situant entre les 2 tailles de boîtier des Octo Biretro. Après une petite période d'accoutumance, l'heure se lit très facilement (système classique Genta d'heures sautante couplées à des minutes rétrogrades).

Montre atypique, l'Octo Retro Fantasy séduit par ses finitions et par le côté ludique du cadran. Je regrette cependant l'aspect statique de Mickey et un thème laissant supposer que la montre est sonore... ce qu'elle n'est pas. En revanche, sa présentation générale la rend beaucoup plus portable dans un contexte plus habillé que les Fantasy précédentes.

Commentaires