mercredi 20 mai 2009

De Bethune: La DB15

La DB15 fait partie des montres qui conservent une esthétique relativement classique dans la collection de la marque de David Zanetta et Denis Flageollet. Il s'agit selon moi d'un des plus beaux QP du marché grâce à une organisation parfaite des informations sur le cadran et aux innovations techniques apportées par son calibre.

L'harmonie règne en effet entre les différents indicateurs et guichets grâce à une répartition toute en symétrie: les phases de lune et l'année bissextile en haut, le quantième en bas, le jour à gauche et le mois à droite. La finition du cadran en or argenté est exceptionnelle (peinture des index, guillochage) et on est agréablement surpris par les effets de relief qui donnent du style et qui réduisent le sentiment de taille de la montre. Son diamètre est relativement imposant (42,3mm) mais il paraît donc plus petit qu'il n'est grâce aux divers niveaux du cadran.

Mais le clou du spectacle est délivré par l'indicateur sphérique des phases de lune, un des traits caractéristiques de la Manufacture de la Chaux l'Auberson. Sans jeu de mots, la 3D donne "une dimension supplémentaire" au design de la montre et surtout permet un affichage réaliste des phases de lune, ce que n'autorisent pas les indicateurs plats. Conséquence de la présence de l'astre lunaire sur le cadran: les aiguilles bleuies sont courbées de façon significative ce qui leur confère une certaine originalité.

Côté cadran la réussite est totale, c'est également le cas côté mouvement. Le calibre DB2005, à remontage manuel, reprend certaines des innovations de De Bethune comme le balancier en titane/platine à courbe terminale plate qu'un système triple pare-chute protège. Grâce au double barillet, la réserve de marche de la montre atteint les 5 jours. Ce n'est pas négligeable mais dans le contexte d'un QP à remontage manuel, une réserve de marche d'au moins une semaine n'aurait pas été inutile.

Par son architecture unique, le calibre DB2005 a un rendu visuel très particulier. Sa finition ne souffre d'aucun reproche et lorsque la montre est à l'arrêt, on peut observer le style très original du balancier.


Porter cette montre est un vrai régal, il faut bien l'avouer. Comme précisé précédemment, l'équlibre du cadran rend la montre particulièrement harmonieuse et malgré sa taille respectable, elle se porte avec beaucoup de confort. Même si je n'ai jamais été un gran fan des cornes des boîtiers de De Bethune, elles ne choquent pas dans le contexte de la DB15.


Véritable réussite technique et esthétique, la DB15 fait partie de ces montres magiques qui, une fois au poignet, sont très dures à enlever... Elle frôle le sans-faute si ce n'était la réserve de marche un peu courte pour un QP manuel. Mais finalement, lorsqu'on possède une telle montre, comment peut-on s'en priver pendant plus de 5 jours?

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Puisqu'il s'agit d'un QP que j'affectionne particulièrement et qui pour moi frôle la perfection, je me permets de laisser un commentaire : merci pour cet article et ces photos !

Emmanuel H