Urwerk: La 103T

Comme de tradition, Urwerk organisait une présentation aux 4 Seasons de Genève pendant la période du SIHH. J'ai donc eu l'occasion de découvrir la toute dernière 103: la Tarantula!

Si de prime abord le nom peut sembler étrange, il devient ensuite logique compte tenu des caractéristiques esthétiques de la montre.

La 103T n'est pas seulement une 103 avec une nouvelle découpe du verre... elle est bien loin que cela.

A montre originale, présentation originale! La montre se découvre dans un vivarium:

Malheureusement, la tarantule n'a pas bougé d'un centimétre lors de ma visite...

La 103T se reconnaît très facilement à 2 détails:
  • la découpe du verre qui dévoile les 4 satellites
  • la croix particulière qui soutient les satellites en ARCAP, un alliage en cuivre/nickel remplaçant la croix classique en titane des autres 103.
Cette croix recouvre une grande partie des satellites, comme les pattes de la tarantule sur sa proie, afin que la lecture de l'heure soit facilitée. En effet, sans cela, l'oeil serait distrait par la présence des multiples chiffres.

Mais la grande spécificité de la 103T est le ballet particulier des satellites, différent de celui des autres 103. Pendant que le satellite indiquant la bonne heure parcourt les graduations des minutes, les 3 autres opèrent des rotations simultanées de 1 tour un quart. Visuellement, l'effet est très réussi.

Le boîtier est en acier traité AlTiN (Aluminium, Titane, Nitrure).

Nous retrouvons le panneau de contrôle habituel permettant d'affiner le réglage de la montre et de lire la trotteuse ainsi que la réserve de marche:

La base du calibre est toujours constituée par le Peseux 7001, calibre qui surprend beaucoup par sa capacité à tracter un tel système d'affichage qui nécessite beaucoup de puissance.

Au poignet, nous retrouvons bien évidemment les mêmes sensations de confort qu'avec une 103.08 par exemple mais la différence esthétique est finalement assez sensible.

Cette 103.T me plaît donc beaucoup même si j'ai toujours une petite préférence pour la 103.08 TiAlN que je trouve plus chaleureuse.

La photo suivante montre 3 générations de 103:


Je voudrais remercier chaleureusement Yacine Sar et Martin Frei (qui porte la Tarantula sur la photo) pour leur accueil!


Commentaires

Anonyme a dit…
impressionnante comme ses grandes soeurs

merci pour la note et le photos