mardi 17 février 2009

Lange & Söhne: Le Datograph Perpetual Or Gris

Je n'ai jamais été un gran fan du Datograph Perpetual de Lange. En effet, malgré son impressionnante mécanique, j'ai toujours trouvé son cadran un peu fouilli et l'indicateur des phases de lune trop petit, préférant dans un registre similaire la Patek 5970 pour son équilibre général. Pour les chronographes, c'est l'inverse, je préfère nettement le Datograph à la Patek 5070 mais c'est une autre histoire.

Une nouvelle déclinaison du Datograph Perpetual était présentée lors du SIHH 2009 et ce fut pour moi une agréable surprise. Certes, nous retrouvons la montre avec ses forces (la finition du cadran et du calibre, l'incroyable douceur des poussoirs, le compteur des minutes qui saute parfaitement à la soixantième seconde, la possibilité de régler les informations du QP de façon indépendante) et ses faiblesses (la faible réserve de marche et son cadran pas forcément le plus simple à lire). Mais cette déclinaison en or et cadran gris m'a séduit par sa beauté, la préférant nettement à la version platine. Le cadran est tout simplement magnifique:

La montre est bien proportionnée avec un diamètre de 41mm, l'épaisseur de la lunette la rendant visuellement plus petite.

Nous retrouvons le calibre L952.1, d'une fréquence de 2,5hz et composé de 556 pièces. Visuellement, l'effet tridimensionnel est impressionnant. Il est vrai que dans la façon de faire saxonne, les complications ont tendance à être "empilées" donnant ce sentiment de profondeur.

Voici maintenant les 2 versions du Datograph Perpetual. Le cadran gris donne donc une touche d'originalité à la version or gris, rendant finalement la version Platine un peu plus fade. Etrangement, le fait que le cadran soit plus sombre ne nuit pas à la visibilité, au contraire.

Cette nouvelle version du Datograph Perpetual est donc selon moi une belle réussite car je lui trouve plus de caractère que la version d'origine. Et le changement de métal allège le prix qui reste cependant, bien entendu, élevé.

Aucun commentaire: