samedi 31 janvier 2009

Piaget: L'Emperador Coussin Grande Lune

Cette Emperador Coussin Grande Lune fut une de mes nouveautés préférées du SIHH 2009.


La montre a été entièrement conçue pour mettre en avant le spectacle offert par l'indication de phases de lune:

  • Sa taille, imposante (46,5 mm !) permet en effet de présenter un disque de lune au diamètre généreux (l'ouverture sur le cadran est de 12mm).
  • La montre ne comporte ni trotteuse, ni quantième afin que le cadran soit le plus pur possible donnant à l'indication de phases de lune le rôle majeur
  • Enfin, le disque de lune est réalisé à partir d'une plaque d'or chauffée: chaque disque ainsi obtenu fait immédiatement penser aux cratères et de ce fait, est unique.
La montre est équipée du calibre de manufacture 860P d'une réserve de marche de 3 jours. Nous retrouvons les caractéristiques principales des derniers calibres Piaget à savoir une décoration simple et raffinée, les côtes de Genève circulaires ainsi qu'un pont de balancier traversant.

Au poignet, la taille de la montre s'oublie quelque peu grâce à l'épaisseur de la lunette qui réduit l'ouverture du cadran et au côté hypnotisant de l'indication des phases de lune. De façon surprenante, les 46,5mm "passent" plutôt bien même si quelques mm de moins auraient été peut-être préférables. Cependant, le côté positif de la grande taille est de permettre des jeux de lumières de toute beauté. Le contraste entre le disque en or et le reste du cadran est magnifique. On en vient à regretter que les jours passent car ce disque est peu à peu recouvert par le cache afin de permettre de visualiser les différentes phases de lune.

L'Emperador Coussin Grande Lune est disponible en or rose ou en or gris. J'ai une préférence pour cette dernière version, plus discrète et dont le ton général est plus proche de celui du disque de lune. Mais les deux versions valent le détour.

Faisant partie de la très rare famille des montres à phases de lune sans quantième, cette Piaget se révèle être une montre pleine de poésie et dont le côté envoutant l'emporte nettement sur le côté imposant du boîtier.

1 commentaire:

Fred a dit…

Magnifique, tant ta revue que la montre FX!!
J'avais déjà eu un coups de cœur en voyant les images de presse ... mais là je suis conquis, dommage que ses dimensions soient aussi énormes :(