Lange & Söhne: La Cabaret Tourbillon

La Cabaret Tourbillon a une spécificité au sein de la collection Lange: il s'agit du premier Tourbillon Lange à ne pas être commercialisé dans le cadre d'une série limitée. Mais vous l'imaginez aisément, sa production ne sera pas pléthorique.

La Cabaret Tourbillon fut présentée lors du SIHH 2008. Son principal atout consiste à pouvoir stopper le balancier de la montre et ainsi son fonctionnement ce qui permet une mise à l'heure précise, caractéristique unique pour un Tourbillon. L'idée mise en oeuvre est finalement relativement simple: en tirant la couronne, une "pince" en V bloque le balancier.

Conséquence directe de cette fonctionnalité: la présence sur le cadran d'une trotteuse en sus du Tourbillon, bien inutile sinon pour un Tourbillon dont la cage fait une rotation complète en une minute, ce qui est le cas ici.

14 ans séparent ces 2 montres: la Cabaret Tourbillon avec le Tourbillon Pour le Mérite.

Walter Lange présente avec fierté la Cabaret Tourbillon:

Le gabarit du boîtier est plus imposant que celui de la Cabaret simple. En effet, sa taille est de 39,2 mm sur 29,5 mm pour une épaisseur de 10,3mm (La Cabaret simple ayant pour dimensions 36,3 x 25,5 x 9,1 mm). Même s'il ne conserve pas tout à fait les mêmes proportions, il reste globalement harmonieux.

Le cadran est relativement simple, les 2 compteurs (trotteuse à gauche, réserve de marche à droite) sont situés juste au-dessus du Tourbillon.


Nous touchons là peut-être le principal reproche pouvant être fait à la montre: le sentiment qu'esthétiquement, trop d'informations se situent dans la moitié inférieure du cadran et de ce fait tirent son "point de gravité" vers le bas. Cela n'est pas forcément une remarque sans fondement mais le mécanisme de grande date obligeait ce déplacement.

Comme toujours avec Lange, vous noterez la présence des 2 contre-pivots en diamant dont un facilement visible sur le pont du Tourbillon.

Le calibre L042.1 est magnifiquement réalisé et occupe généreusement le boîtier. Il est d'une fréquence de 3hz et est composé de 373 pièces.


La Cabaret Tourbillon se positionne bien sur le poignet grâce à la boucle déployante qui maintient efficacement la montre. Ce n'est pas superflu, compte tenu de son poids.

A titre de comparaison, voici un wristshot avec la Cabaret classique:

Commercialisée en or rose ou en platine, la Cabaret Tourbillon trouve tout son intérêt dans le mécanisme d'arrêt secondes. L'exercice qui consistait à partir d'un boîtier de type Cabaret était délicat, la Cabaret étant une des montres Lange les plus équilibrées.

Ainsi, certaines concessions esthétiques ont dû être faites pour des raisons techniques. Je regrette de ce fait de ne pas retrouver l'harmonie du cadran de la Cabaret simple. Il n'en demeure pas moins que les finitions sont exceptionnelles et sa caractéristique unique rend la Cabaret Tourbillon quasiment incontournable pour tout collectionneur de montres Tourbillon.

Pour en savoir plus:

Le superbe film sur la Cabaret Tourbillon (site Lange & Söhne)

Commentaires