Rolex: La Milgauss 116400 cadran noir

La Milgauss 116400 fut présentée à Bâle en 2007. Elle est la réinterprétation actuelle de la Milgauss 1019 même si finalement, en dehors de leurs propriétés anti-magnétiques respectives, les 2 montres ont peu de points communs.



Ce qui surprend au premier coup d'oeil sur cette Milgauss, c'est son style finalement moins directement identifiable à Rolex que d'autres modèles de la marque.

Le contraste entre les aiguilles bâton et la trotteuse en éclair est un régal pour les yeux, on se surprend à suivre le ballet de cette trotteuse.


La finition du cadran est excellente, les index sont en or blanc. Contrairement à la version GV, ils ont ici tous la même couleur.


Du fait de la protection du calibre par l'écran magnétique, la montre a un gabarit relativement imposant. D'un diamètre de 40mm, d'une épaisseur de 13,1mm, la Milgauss n'en demeure pas moins très équilibrée. La montre est étanche à 100m. La couronne est de type Twinlock.

Le calibre, protégé par l'écran magnétique, est le 3131 à spiral paramagnétique Parachrom bleu. D'une fréquence de 4hz, il est certifié chronomètre.

Au poignet, la montre se porte avec confort grâce à son efficace bracelet poli-satiné (comportant une rallonge Easylink) et son fermoir Oysterclasp type 300 qui se manipule sans souci. Et pourtant, le poids de la montre est relativement imposant. Mais cela ne gache pas le plaisir, bien au contraire.


Voici quelques photos prises à Genève:



Et à Paris:


Montre équilibrée, au design simple, comportant une touche de fantaisie avec la trotteuse, la Milgauss 116400 est une réussite. Je prends beaucoup de plaisir à la porter. Certes son tarif (approchant les 5.000 euros pour les 2 versions à cadran noir ou blanc et les dépassant pour la version GV) est élevé pour une simple trois aiguilles mais la qualité de l'ensemble le justifie.

Les plus:
  • L'équilibre général de la montre
  • La beauté du cadran
  • La trotteuse en éclair
  • L'efficacité du calibre 3131
  • Le poids élevé
  • Le confort au porté
  • Le fonctionnement du fermoir
Les moins:
  • L'absence de traitement anti-reflet rendant la montre moins lisible dans certaines situations
  • L'efficacité toute relative de la luminescence des aiguilles et des index

Commentaires