Lange & Söhne: Tourbograph Pour le Mérite

Le Tourbograph Pour le Mérite a été présenté par la Manufacture saxonne fin 2005. Il s'agit d'une série limitée de 101 pièces mais seulement une montre est fabriquée par mois.

A travers cette montre, Lange a souhaité montrer sa maîtrise dans les mécanismes chronographes regroupant plusieurs complications.

Le Tourbograph présente en effet un Tourbillon avec un système de transmission chaîne-fusée et un chronographe à rattrapante.

Le boîtier mesure 41,2mm et a une épaisseur de 14,3mm. La montre reste donc dans des proportions harmonieuses et est donc moins massive que le Double-Split présentée ci-après:

Le calibre L903.0 comporte plus de 1000 pièces. Malheureusement, je n'ai pas pu le photographier, la finition du calibre n'étant pas encore terminée sur la montre que j'ai manipulée.

Le système spécifique de transmission chaîne-fusée que l'on retrouve également sur le Tourbillon Pour le Mérite a été développé par Giulio Papi. Ce Tourbograph constitue l'aboutissement des projets imaginés par Günter Blümlein avec Giulio Papi.

Le système chaîne-fusée permet de donner une stabilité de fonctionnement dans la marche de la montre quelque soit la réserve de marche restante: la taille des maillons est vraiment petite, bien plus petite que celles de maillons d'autres chaînes-fusées que j'ai pu voir par ailleurs. Techniquement, le système est donc plus performant et est plus agréable visuellement.

Le compteur des minutes est situé à gauche tandis que l'indicateur de réserve de marche se trouve à droite.

Quand au Tourbillon en lui-même, il est composé de 84 pièces et pèse un demi-gramme.

Vous pouvez comparer la taille de la montre avec celle du chronographe 1815 (39mm de diamètre).

Montre superlative, le Tourbograph constitue la montre la plus aboutie techniquement chez Lange.


Commentaires