vendredi 5 septembre 2008

Greubel Forsey: salon Belles Montres 2007

Les montres Greubel Forsey sont le fruit de la rencontre entre Robert Greubel, horloger alsacien et Stephen Forsey, horloger anglais.

Robert Greubel et Stephen Forsey ont une très longue expérience dans les grandes complications, Robert ayant travaillé chez IWC et R&P et Stephen chez R&P également où ils ont travaillé ensemble.

Les montres Greubel & Forsey, ce sont des montres complexes et inventives, des montres ne laissant guère indifférent!

Leur complication fétiche est le Tourbillon mais pas un simple Tourbillon: non seulement il est incliné mais la cage effectuera une rotation complète plus rapide que la minute traditionnelle et certaines montres comporteront plusieurs cages ! Il s'agit donc d'un travail horloger impressionant. Mais l'exceptionnelle qualité des finitions et le design à la fois classique et original des pièces montrent bien que l'aspect visuel n'a pas été oublié derrière la maîtrise technique.

La production de la marque se situe aux alentours de 80 pièces par an ce qui est logique compte tenu de la complexité des montres.

Une petite vue d'ensemble:


Le Double Tourbillon:

J'ai eu la chance de pouvoir photographier L'Invention Pièce 1.

Elle est éblouissante!

La diffèrence par rapport au Double Tourbillon est l'insertion de ce Double Tourbillon dans l'affichage de l'heure. Une impression de volume se dégage immédiatement.

La cage extérieure du Tourbillon effectue une rotation en 4 minutes et l'intérieure en 60 secondes. Là encore, l'inclinaison du Double Tourbillon accentue l'aspect 3D de la montre.

L'heure se lit sur les demi-cercles. L'aiguille rouge indique les heures, la petite bleue les minutes.


Le mouvement complet est composé de 388 pièces. Les 2 cages du Tourbillon sont composées de 128 pièces qui pèsent au total 1,17g!

La fréquence est de 21,600 et la réserve de marche de 72 heures.

La montre est grande (43,5mm de diamétre), épaisse (16,6mm) mais est très harmonieuse.

Les platines sont en maillechort et sont perlées et grenées. Le résultat est visuellement très beau.


Bref, une montre superbe, techniquement impresionnante, excessive sous certains aspects mais cela lui donne du cachet.

Pouvoir passer en quelques minutes du Tourbillon simple McGonigle au Tourbillon ultra complexe de Greubel&Forsey est passionnant et montre bien que derrière cette complication, se cachent des centaines d'interprétations différentes. C'est tout l'intérêt de l'horlogerie.

Je tiens à remercier particulièrement Nicole Segundo pour son superbe accueil, Ian Skellern que j'ai été ravi de rencontrer et bien entendu Stephen Forsey pour ses explications et le temps qu'il m'a consacré. Merci à tous!

Pour en savoir plus:

Le Site de Greubel Forsey

Aucun commentaire: