Favre-Leuba: La collection Mercury

Sous l'impulsion de son propriétaire, Roberto Lopez Haba et de son CEO, Clément Brunet-Moret, la marque Favre-Leuba renaît de ses cendres.

La gamme actuelle de Favre-Leuba s'articule autour de la collection Mercury et de la plongeuse, présentée cette année, la Bathy V2.

Grâce à Michel Fréret et à Sébastien de la boutique Fréret&Roy, (que je remercie chaleureusement) j'ai eu l'occasion de découvrir la collection Mercury.

Cette collection est composée de 3 montres: la Chronographe FL301, la Grande-Date FL302 et la Réserde de Marche FL303.

Les points communs entre ces 3 montres sont les suivants:
  • L'emploi de calibres ETA retravaillé sur lesquels sont rajoutés des plateaux spécifiques Dubois Dépraz
  • Une très belle finition générale et particulièrement du boîtier, au galbe particulier. Les modèles présentés ont des boîtiers en acier inoxydable 316L mais existent également en or rose (sauf la FL303)
  • Les FL302 et 303 mesurent 41mm tandis que le chronographe mesure 44mm de diamétre
  • Les index et appliques sont en or
  • Le système original de la couronne (B/CLS: bidirectional/crown locking system)
  • Pour la FL301 et 302, l'indicateur de marche intégré (ERI: embedded running indicator)
  • De très beaux jeux de couleur (pas de couleur qui tranche, tout est en nuance)
Que sont exactement le B/CLS et l'ERI?

Le B/CLS est en fait un système à 2 couronnes. Ce système permet de remonter la montre sans dévisser la couronne et d'éviter de tirer la couronne par mégarde. On tourne la couronne intérieure (la plus proche du boîtier) et lorsque l'indicateur rouge apparaît entre les 2 couronnes, la couronne externe est libérée et peut être tirée pour régler la montre.

L'ERI est un compteur qui est lié à la trotteuse en forme de sablier. Le disque qui tourne dessous laisse ainsi apparaître des segments de différentes couleurs animant le cadran de façon très subtile. Un très joli effet.

Parcourons maintenant cette collection.

La FL 303 est donc le modèle à réserve de marche. Ce n'est pas mon préféré, la date bizarrement placée semble un peu perdue. Cependant, la qualité d'exécution de l'ensemble est bien présente.



La FL302 me semble plus équilibrée et l'ERI donne une belle animation sur le cadran.




Enfin, ma préférée est sans hésitation le chronographe, la FL301. Le boîtier est superbe et l'intégration des poussoirs parfaitement réussie. A noter qu'il est chronomètre certifié COSC.





En conclusion, ce fut une belle découverte, Favre-Leuba a su créer une collection cohérente et de qualité homogène. De beaux projets notamment le développement d'un calibre de manufacture sont en cours ce qui n'est que logique compte-tenu de la très riche histoire de la marque.

Commentaires