Audemars Piguet: La Millenary MC12

Grâce à la boutique AP de Paris (à l'accueil toujours impeccable), j'ai eu la chance de pouvoir essayer une montre extraordinaire: la Millenary MC12. Vous allez dire, encore un superlatif employé de façon bien inutile... et pourtant! Lorsqu'on découvre cette montre, on est immédiatement impressionné.

A la base, la Millenary MC12 part avec un a priori négatif: de nouveau, une montre qui est le fruit d'un partenariat entre une marque horlogère et un constructeur automobile et comme fréquemment on y retrouve des montres de peu d'intérêt, on pouvait craindre le pire. Mais c'est oublier que les vrais Manufactures comme JLC ou AP savent profiter de tels contextes pour exprimer leur talent. C'est le cas ici avec cette Millenary MC12 produite à 150 exemplaires.

Ce contexte de la course automobile a donné la possibilité à Renaud&Papi de développer un calibre dont l'architecture est inspiré d'un moteur V12. Le résultat est bluffant!

Les fonctions sont les suivantes: Tourbillon, Chronographe avec compteur 30 minutes à 12 heures, poussoirs type "bull head", indicateur de la réserve de marche à gauche du cadran, le tout avec une réserve de marche de 10 jours.

Le cadran légèrement décentré, les codes couleurs, le design aux traits nerveux, les aiguilles, l'échelle tachymétrique et les matériaux utilisés rappellent tous l'univers de la course. Le trident Maserati est discrètement apposé sur la droite du cadran.

La platine du mouvement est en carbone et les ponts en aluminium éloxé. L'utilisation de ces matériaux donne un côté high-tech un peu comme pour les Richard Mille (où l'on retrouve encore Renaud&Papi) mais le boîtier, noblesse oblige, reste en platine, ce qui n'est pas pour me déplaire en l'occurrence.

Le calibre est une merveille visuelle mais également d'efficacité. Le double barillet assure une réserve de marche de 10 jours et les poussoirs s'actionnent avec une rare douceur digne des plus beaux chronographes du marché comme les Lange, références en la matière.

C'est un vrai régal de "jouer" avec cette montre. Admirez comment le calibre est dessiné, que ce soit côté cadran ou à l'arrière de la montre. C'est à la fois original et raffiné.



Le calibre 2884 bat à une fréquence de 3hz, nécessite 168 tours de couronne pour un remontage complet (du fait des 10 jours de réserve de marche) et comporte près de 400 pièces ce qui n'est pas excessif. Cela traduit la qualité de la conception.

Le Tourbillon est composé de 70 pièces et pèse 0,45 grammes.

La taille de la montre est imposante: 47mmx43mm avec plus de 17mm d'épaisseur. Cependant, étonnamment, la Millenary MC12 reste harmonieuse. Vous pouvez la comparer avec la 1815 (39mm de diamètre).


Au poignet, malgré le gabarit, on prend beaucoup de plaisir à la porter. Mais le polo à manche courte est de rigueur!



La Millenary MC12 est donc une belle réussite. Le design, le calibre, les finitions décoratives et techniques sont à la hauteur de l'ambition qu'avaient AP et Renaud&Papi en créant cette montre: qu'elle soit totalement en osmose avec le véhicule auquel elle rend hommage, la Maserati MC12.

Commentaires